dimanche 12 mars 2017

Une image, une histoire chez Lakevio

Pour voir le texte de chacun d'après l'image ci-dessous, clic sur  Lakévio 

Chris-Aggs-Echo & Narcissus


Mon texte :

(suite des épisodes précédents)

- Mais que fait donc Romain dans le quartier ? se demanda le Commissaire en pressant le pas. 
Romain n'est pas à proprement parlé un "indic" mais il a donné à plusieurs reprises des informations qui permirent d'avancer dans certaines enquêtes. Circulant exclusivement en vélo, il saisit sans doute mieux certains faits.
Le Commissaire se précipita au Bar des Copains situé juste en face du commissariat. Il serra la main à un de ses collègues qui discutait à mi-voix avec le patron du café, puis chercha des yeux Romain. Ne le voyant pas, il s'approcha du patron.
- Romain est là ?
- Il est parti depuis un bon moment. Pourquoi ?
- Pour rien, répondit le Commissaire, j'ai cru voir son vélo tout à l'heure.
- Vous prenez quelque chose, Commissaire ?
- Pas maintenant, je repasserai tout à l'heure.

Il se rendit à son bureau et ralluma son portable car un message était arrivé. 
- Clémentine ravie pour cirque. Séance de 16h ?
Il répondit par un laconique "ok" et le nota dans son agenda.
Après avoir rassemblé ses notes et rédigé rapidement un rapport, il rentra chez lui en sifflotant.
Le soleil était revenu, il en profita pour ouvrir toutes les fenêtres. Il se rappela la dernière fois qu'il avait vu sa nièce Clémentine, c'était l'hiver dernier, elle lui avait offert un bouquet de jonquilles qu'elle avoua avoir cueillies dans le jardin en bas. Il lui expliqua qu'il ne fallait pas faire cela puis la convia à prendre les deux poches contenant un goûter-surprise. Il fallait prendre des forces avant d'aller à la patinoire, c'est la première fois qu'elle irait. Mais lorsqu'ils arrivèrent à la patinoire, on leur dit qu'il n'y avait pas de patins à la pointure de Clémentine. Pour la consoler, il lui proposa une séance cinéma pendant laquelle il s'endormit. Durant son assoupissement, il avait fait un rêve qui lui avait permis de comprendre l'enquête sur laquelle il butait à l'époque. Et comme il se sentait à l'instant plutôt las, il alla s'allonger sur le canapé en souhaitant un songe sur l'affaire en cours !

4 commentaires:

  1. Tout beau!!! Bise, bon dimanche dans la joie et la douceur!

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben voilà ... le sommeil va lui faire avancer l'enquête !!!

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.